Hors les murs

Résidence au Carrefour culturel de Notre-Dame-des-Prairies

La Ville de Notre-Dame-des-Prairies, située dans la MRC de Joliette, au cœur de Lanaudière, trace sa propre vision du développement culturel. Par le biais d’une offre privilégiant la médiation culturelle, elle se distingue par la diversité qu’elle propose et son souci de faire rayonner la création artistique. Depuis 2015, elle offre aux créatrices et créateurs de toutes disciplines l’occasion de vivre une résidence de recherche et de création sur son territoire. 2015 Gaétan Paré \\ Opéra Ominia — 2016 Amélie Dallaire \\  La Conférence — 2017 Félix Léveillé sera en résidence avec son projet de création Parc Lafontaine. « Dans Parc Lafontaine, neuf individus traversent le parc avec chacun une raison distincte. Neuf individus décident, à tour de rôle, de prendre place sur le même banc de parc, s’ajoutant au nombre, dans le but d’y faire une pause. Ces neuf individus, pour des motifs personnels, refusent de poursuivre leur route. Ils refusent de poursuivre leur vie d’avant. »

Félix Léveillé

Auteur invité

Cynthia Trudel

Photo: Annie Ethier



Félix Léveillé est diplômé en 2013 du programme d’interprétation de l’École Nationale de Théâtre du Canada. Passionné depuis le début de ses études par l’écriture, il s’y consacre de façon plus sérieuse depuis sa sortie de l’école. Sa fascination pour les paradoxes quotidiens, l’impuissance de nos choix, la paranoïa de l’ennui et nos rapports à l’errance devient rapidement son carré de sable. C’est avec beaucoup d’enthousiasme qu’il aborde ces questionnements dans les fondations de sa première pièce Parc Lafontaine. Ayant déjà plusieurs fois participé à Zone Homa comme comédien, c’est avec plaisir qu’il renoue cette année avec le festival, cette fois-ci comme auteur dans le cadre d’une résidence de création.

+

Gaétan Paré

Mentor invité

Rébecca Déraspe

Photo: Ulysse Del Drago



Gaétan Paré est diplômé de l’École des arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM), de l’École Supérieure des Beaux-Arts de Cornouailles, France, et du programme de Mise en scène de l’École nationale de théâtre du Canada. Sa pratique explore plusieurs dichotomies; celle de la parole et du silence, du théâtre et de la performance, du héros et du marginal. En 2012, il reçoit le prix John-Hirsh du Conseil des arts du Canada. Comme metteur en scène, il a travaillé avec plusieurs auteurs de sa génération en plus d’auteurs contemporains d’ailleurs. On lui doit Le moche de Marius von Mayenberg, Faire des enfants de Éric Noël, Hamlet est mort – gravité zéro d’Ewald Palmetshopher, Les morb(y)des de Sébastien David, Pig de Simon Boulerice et La liberté de Martin Bellemare. Il signe plusieurs conceptions pour la scène, en scénographie, en son et en costume.Il accompagne des auteurs, des metteurs en scène et des chorégraphes dans leur processus d’écriture.